Des fenêtres qui vont durer longtemps


L'une des priorités lors de l'achat de fenêtres pour son logement reste l'ouverture et la fermeture. Il existe même des fenêtres dites fixes, qui ne s’ouvrent pas.

Fenetres pvc

Parmi les plus couramment répandues, se trouvent la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et évidemment la fenêtre coulissante, idéale pour la cuisine. Certaines fenêtres s'ouvrent de deux manières, à l'image de la fenêtre oscillo-battante, qui marie soufflet et battant.

D’autres sont moins courants mais permettent un gain de place, comme la fenêtre à guillotine, où une partie glisse sur l'autre à la verticale.

Quel matériau pour les fenêtres ?



Esthétisme et budget sont les critères primordiaux lors de la sélection du matériau des fenêtres.

Il est évidemment important qu'elles s'accordent avec le look de la maison. Une fenêtre en polymère thermoplastique se pose aisément, s'entretient facilement et s'avère la plus économique, même s’il ne faut pas se précipiter sur le bas de gamme.

La fenêtre en bois présente des qualités esthétiques, durables et isolantes. Elle peut aussi désormais convenir aux grands espaces.

La fenêtre en aluminium se destine aux architectures modernes. Particulièrement robuste, elle ne demande aucun nettoyage.

Vous pouvez enfin opter pour une ouverture en bois et aluminium, qui mêle les propriétés des deux matériaux.

Installation des fenêtres : préférez les pros



Les as du bricolage ont la possibilité de poser les fenêtres.

Toutefois, il est conseillé de préférer un menuisier. Avec celui-ci, vous êtes certain d’avoir un travail parfaitement réalisé en peu de temps.

Il faut aussi savoir que vous profiterez dans ce cas d’un taux de TVA à 7% sur l’achat des fenêtres et sur les travaux. Pour finir, vous aurez droit à toutes les garanties liées à l’installation.

Matériau, apparence, largeur, ouverture font évoluer le coût d'une fenêtre. Pour vous donner une idée, une fenêtre à la française fabriquée bois coûte jusqu'à 800€ ; une porte-fenêtre en PVC coûte entre 500 et 1 200€ quand en alu les prix les plus bas sont de 700 euros.

A cela, s’ajoutent généralement les poignées, crémones, cache-fiches, etc. La mise en place de fenêtres solides vous permettra des économies sur votre facture de chauffage.

De ce fait, vous pouvez prétendre à des aides financières.

Fenêtres et confort thermique



En neuf comme en restauration, les fenêtres constituent l'un des points principaux en matière d'isolation de l'habitation.

En effet, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de causer entre 10 et 25% de déperditions de chaleur. Au-delà du confort thermique, il est essentiel de prendre en considération l'isolation phonique.

C’est pourquoi on trouve de moins en moins de vitrage simple. Le double vitrage est aujourd'hui la solution la plus couramment utilisée.

Le triple vitrage est pour sa part nécessaire dans les habitations HQE. Si vous avez un simple vitrage et que vous désirez une meilleure isolation, le film adhésif est solution intéressante.

L’un des facteurs à prendre en considération lors du choix de fenêtres est la sécurité, surtout jusqu'au 1er étage. Le but est de dissuader toute tentative de cambriolage.

Les huisseries comme des vitres et volets solides sont essentiels. Vous trouverez notamment des vitrages retardataires d’effraction.

Les fenêtres des niveaux inférieurs sont aussi à équiper de barreaux. Les fenêtreshabituelles sont de quatre formes : rectangulaire, ronde, en triangle et au dessus arrondi.

De multiples tailles sont vendues. Si l'une ne s’adapte pas au cadre pour quelques millimètres, il est possible de réaliser des adaptations.

Cependant, des dimensions uniques imposent le sur mesure. Evidemment le prix est en conséquence et la pose par un professionnel qualifié est indispensable..


Liens connexes :